Marie Quéau

Ecole Nationale Supérieure de la photographie d'Arles

Marie Quéau

About

Artist Page

Dans la plupart des cas, tout débute à partir de quelque chose que j’aurai vu ou lu dans une fiction, avant que je ne me mette en quête de sa forme concrète dans la vie réelle. A la fois de plus en plus proche d’un sujet (recherches documentaires en amont), je m’écarte malgré tout toujours du sujet premier (laboratoires du CNRS, plateforme de démantèlement d’aéronefs, monstre Godzilla, parties de paintball). Autour d’un univers étrange et atemporel (immobilité mortelle), je construit des images inspirées par les manuels de bricolage, le cinéma de genre et la science, jouant souvent un va-et-vient entre l’infiniment petit et le monumental. Mes photographies s’inspirent beaucoup d’autres images mythiques, retravaillant souvent à partir de notre imaginaire ou mémoire collective, et de la puissance symbolique de la photographie. Plus largement, je cultive un goût pour rapprocher des images étrangères et de sources disparates, considérant ces images comme des débris ou des résidus d’événements (Odds and ends). Mes projets se nourrissent de plus en plus d’un intérêt pour l’espace et la question des origines, sans doute intimement liés à mon amour pour la science-fiction.

Les fougeres

Les fougeres

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Odds and ends

Le Bouquet

Le Bouquet

Gojira

Gojira

Gojira

Gojira

Gojira

Gojira

» View More
Please Wait...

Please wait...